AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST EN CONSTRUCTION
LE FORUM EST EN CONSTRUCTION


Partagez|

(M) GASPARD ULLIEL ❖ Without you, I'm nothing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
SEXY MEMBER OF TSOH

Ҩ MISSIVES : 451
Ҩ ARRIVEE : 15/03/2012
Ҩ PSEUDO : Peayne.
Ҩ AVATAR : Amber Heard.
Ҩ HUMEUR : Bonne.

MessageSujet: (M) GASPARD ULLIEL ❖ Without you, I'm nothing. Sam 24 Mar - 21:29


LIBRE RÉSERVÉ PRIS

Caspar Duncan Aaron



NOM(S) ⁂ Aaron. PRÉNOM(S) ⁂ Caspar, Duncan. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ⁂ Berlin, Allemagne, un 18 Novembre. ÂGE ⁂ 28 ans. STATUT ⁂ Marié à A. Esther de la Varière. MÉTIER(S) ⁂ Conseiller du Duc. AVATAR ⁂ Gaspard Ulliel. GROUPE ⁂ La cour de Buckingam. CARACTÈRE ⁂ Adroit, agressif, affectueux de temps en temps, ambitieux, arriviste, appliqué, arrogant, ardent, autoritaire, astucieux, avare, charismatique, un peu brute, audacieux, calculateur, autoritaire, coléreux, aventureux, cruel, captivant, humiliant, chanceux, impulsif, charmeur, intransigeant, combatif, jaloux, compétitif, lunatique, confiant, macho, courageux, mal élevé, courtois de temps à autres, médisant, cultivé, menteur, critique, méprisant, dévoué, mesquin, direct, indiscipliné, distingué, un peu misogyne, entreprenant, orgueilleux, fascinant, prétentieux, habile, sadique, excellent orateur, rancunier, indépendant, individualiste, joueur, indomptable, inventif, intéressé, intrépide, jaloux, loyal, secret, méthodique, sournois, obstiné, susceptible, patient, têtu, précis, revanchard, rusé, vaniteux, spontané, fermé d'esprit, tenace, cynique. CRÉDITS ⁂ Tumblr & Celiachou & Kim Mai & CYCY-CYCY.


I HAVE TELL ME A STORY

L'histoire est plus ou moins libre. Il faut qu'il ait des origines allemandes, qu'il se soit marié à Esther par amour, qu'il soit au service du Duc & qu'il y ait de l'eau dans le gaz avec sa femme même s'il l'aime toujours autant & qu'elle le fascine de plus en plus chaque jour. Pour le reste, j'ai brodé un peu, mais vous pouvez changer :D.

Caspar est né en Allemagne, dans une famille assez pauvre & très peuplée. Bien vite, il s'est découvert une passion pour la manipulation d'autrui & pour la cruauté. Ses parents ? Ils le saoulaient. Il n'en pouvait plus de les voir, si protecteurs, si affables, si... Naïfs. Ils étaient persuadés que leur vie allait changer, qu'elle allait devenir meilleure... Mais rien n'y fit. Il passa la fin de son enfance & son adolescence à courir les donzelles allemandes & à user de son charisme pour s'attirer les faveurs des plus puissants. Très intelligent, il aimait à se faire une place bien au chaud parmi les hautes sphères. Mais vers ses 24 ans, il décida de tout quitter. Il voulait voir du Monde, il voulait voyager... Et apprendre à connaître le charme de nouvelles jeunes femmes, d’ethnies & d'origines différentes de celles dont il avait l'habitude. Il s'arrangea donc pour voyager jusqu'en France, puis prit le bateau jusqu'en Angleterre. La France n'était pas assez charmante d'après lui. De plus, étant donné ses origines anglaises, il voulait découvrir le pays. C'est là qu'il tomba sur Esther. La blondinette, si mignonne, si pleine de vie & partageant tant de points communs avec lui... Il ne fallut que quelques rendez-vous pour qu'il ne tombe amoureux de son sourire & de son caractère. Au bout d'un an à se chercher l'un l'autre, Caspar lui demanda de l'épouser. Sous le charme, conquise, elle accepta. Quelques mois après, ils allèrent en France, pays dont Esther partageait quelques origines. Le mariage se passerait dans le Château de la famille de la Varière.
Une fois mariés, ils partirent pour Paris, ville que la belle rêvait de connaître depuis de longues années. Là, Astrid (sa femme, donc) fut conquise par les idées du Roi, alors que Caspar, & ce depuis l'Angleterre, s'était prit d'affection pour la manière de voir du Duc. Lorsqu'Esther communiqua à Duncan son enthousiasme, celui-ci répliqua quelques paroles cyniques & blessantes, créant un gouffre entre les amoureux. Bien sûr, ils s'aiment toujours passionnément, autant qu'au premier jour... Mais leurs divergences d'opinions sont trop importantes. Il y a peu, Esther est entrée en tant que Dame de compagnie au service du Roi, tandis que lui est devenu Conseiller auprès du Duc. La guerre n'aura pas lieu qu'entre les grandes puissantes... Le mariage d'Esther & de Caspar semble de plus en plus compromit. Qui sait s'ils sauront surmonter cette épreuve ô combien difficile ?



YOUR LINK


A. Esther de la Varière - Dame de compagnie à la cour du Roi - feat. Amber Heard.

Ils se sont rencontrés en Angleterre, pays emprunt de verdure, de poésie & de romantisme. Si la belle ne s'est de prime abord que très peu intéressée à lui, Caspar en revanche a succombé très rapidement à sa chevelure de blé. Ils se trouvaient dans un jardin, la pelouse verte tranchant face au bleu du ciel. Le soleil les éclairaient tous deux d'un halo de chaleur, bien qu'Esther fut cachée derrière son ombrelle.

« Une telle fleur ne mérite que de se trouver dans les plus beaux jardins. »
« Et vous êtes... ? »
« Ravi de vous rencontrer. »

Un sourire se dessina alors sur les lippes de la jeune femme. Si Caspar était un dom juan, son coeur défaillit quand même. Elle était de loin la plus belle créature qui lui eut été donné de voir. Il se baissa, attrapa la douce main de la jeune femme & la baisa quelques instants.

« Esther de la Varière, enchantée. »
« Avec un sobriquet pareil, vous n'êtes pas Anglaise... »
« Mon nom vous déplaît-il ? Et le vôtre, quel est-il ? »
« Non, ce n'est pas ça... Simplement, les françaises parressent si fades comparées à vous, gente demoiselle... Et je me nomme Caspar Aaron. »
« Caspar... Que c'est guttural ! Je n'aime pas. »

Elle haussa les épaules avant de se désintéresser de lui. Comment une femme osait-elle lui parler sur ce ton ?! En temps normal, il était le seul à être désobligeant, parfois presque méchant. Et elle, elle se jugeait trop bien pour lui porter un quelconque intérêt... Elle allait voir ce qu'elle allait voir.

« Parce qu'Esther, c'est mieux peut-être ? »

Le regard courroucé de la blonde se posa sur le jeune homme. Elle pointa un doigt coléreux vers lui & relèva le menton d'un air hautain.

« Faîtes attention... Je suis une Noble ! Une noble française, mais une Noble quand même. »
« Eh bien... Est-ce que mademoiselle la NOBLE accepterait de passer quelques autres instants avec moi autour d'un dîner ? »

Elle fit mine de réfléchir, ses prunelles venant s'élever vers les cieux. Elle tapota son menton de quelques doigts, pesant sans doute le pour & le contre. Puis elle se mit à rire. Ce fut la chose la plus jolie qu'il entendit.

« Vous m'avez l'air divertissant, & je n'ai rien d'autre à faire. Pourquoi pas ! »

Un sourire naquit sur les lèvres de Duncan. Il l'avait trouvée, cette fille qui valait le détour & qui était tellement spécifique, tellement unique... Il lui donna un lieu de rendez-vous & une heure, pour qu'ils se retrouvent. Il était néanmoins persuadé qu'elle ne viendrait pas. Mais apprêtée dans une robe divine, son minois apparut & il sut alors qu'il était perdu...
Il n'en fallut guère plus aux deux jeunes gens pour se retrouver fréquemment. Caspar se trouvait en Angleterre pour une durée indéterminée, et Astrid également. Duncan changea du tout au tout, cessant de regarder les autres femmes, de les aguicher, de flirter avec elles, tout en restant cynique & taquin. Ils étaient fait l'un pour l'autre...
Au bout d'un an, ils se marièrent, dans le Château de la famille de la Varière. Le mariage fut somptueux, tout autant que la bague qu'il lui avait offert & que sa demande. Tout était parfait. Ils nageaient dans un océan de bonheur limpide, placide. Ce qu'elle ne savait pas, pourtant, c'est que Caspar s'était rapproché du Duc également pendant son séjour en Angleterre. Buckingam... Et il semblait arborer la même vision des choses que ce sombre personnage.
Esther ne l'apprit que quelques mois plus tard, lorsqu'ils rejoignirent Paris. Elle, charmée par la politique du Roi, par sa façon de gouverner, de voir les choses, d'être proche de ses sujets... Elle voulut en être au service. Enthousiasmée, elle le lui dit.

« Le Roi... Il est tellement fantastique ! Un peu niais, un peu enfantin... Mais je suis persuadée que si je venais à l'épauler, il serait parfait. »

Les prunelles de Caspar s'assombrirent. Ils dinaient, mais le jeune homme laissa choir sa fourchette, la laissant sur le rebord de son assiette, qu'il repoussa comme dégoûté. Il s'approcha légèrement de son épouse, plantant ses prunelles dans les siennes.

« Allons, Astrid... Tu n'es pas sérieuse. »
« Duncan, ne commences pas ! Je suis on ne peut plus sérieuse. Je compte intégrer sa cour, que ça te plaise ou non.
« Je suis ton mari ! C'est à moi de te dire ce que tu dois faire ! »

Il leva la main & l'abattit sur la joue de sa femme. Aucune larme ne vint à perler au coin des yeux de la jeune femme. Elle le regarda, enragée, et se leva brusquement de table avant de foncer dehors, dans la pénombre de la nuit. Malgré sa possessivité, il se retint de lui courir après. Elle avait tort, un point c'est tout. Elle ne rentra que le lendemain matin, aux aurores. Elle le réveilla, d'ailleurs, & déclara d'un ton sans appel :

« Caspar, je vais vivre à la cour du Roi. Nous serons séparés pendant la journée... Voire l'entièreté de la semaine. Tout dépendra de mon humeur, & de la tienne. Si tu oses porter la main sur moi une fois encore, je ne reviendrai plus. Peu m'importe que nous soyons mariés ! Sur ce, bon vents ! »

Le temps qu'il se réveille, prenne conscience des choses & se lève, elle était déjà partie. Elle voulait se la jouer comme ça alors ? Très bien. Duncan décida alors à son tour de se bouger. S'il travaillait comme artisan forgeron jusque là, il laissa tout tomber pour rejoindre le Duc qui venait d'arriver à Paris. Il demanda audience & après de longs discours, fut prit comme conseiller. Le couple était à présent brisé, cassé... Tous deux bien trop fières pour laisser tomber l'un des partis. Esther évite de dire qu'elle est mariée, même si la plupart des gens à la cour le savent, & Caspar quant à lui n'en dit rien & recommence à courir les femmes. Si Esther venait à apprendre qu'il la trompe - bien que ce soit les moeurs de l'époque -, il ne fait aucun doute qu'elle n'apprécierait pas.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •